Ma prise de sang – par Lasagne

Salut ! 

L’autre jour, j’ai vu arriver Manu vers notre cabane. Plus loin, y’avait d’autres personnes qui avaient l’air un peu louches…

Il a bricolé un peu les cornadis, et remis du foin frais. J’ai bien compris qu’il se préparait quelque chose.

Mais bon, moi, la bonne bouffe, je résiste pas.

Alors je suis allé gratter dans ce beau foin. Et paf, le cornadis est venu me bloquer la tête. Un piège ! 

Manu s’approche, voilà donc ce qu’il voulait, me tenir bloquée ici pour me faire un truc.

Bon, ça a pas duré longtemps l’histoire, parce que j’suis pas née de la dernière pluie moi, et hop !, je me libère avant même qu’il arrive jusqu’à moi.

Les voilà en train de réfléchir à une solution avec des barres, des cordes, des trucs pour bloquer le cornadis.

Ils mettent en place le dispositif et s’éloignent. 

Je m’approche, et d’un coup de nez, j’actionne leur piège. Il fonctionne très bien ! Bon, je crois qu’ils voulaient que je passe ma tête avant de refermer leur piège ! Comptez pas sur moi. J’ai compris votre manège ! 

Après encore un ou deux essais, tout le monde s’en va. C’est peine perdue, ils m’auront pas.

Dans l’après midi, je reviens manger du foin, le cornadis se referme, et je me méfie pas, il est bloqué. Et c’est Nelly qui arrive à me verrouiller. Sacrebleu ! je me suis faite avoir.

Très vite, y’a un des types du matin qui arrive. C’était pour une prise de sang ! C’est tout ? Il suffisait de demander. 

Nelly en profite pour me mettre un coup de peigne. Sympa la coiffeuse. J’suis toute belle pour retourner au champ.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *